Le Jackalope

Wolpertingerus jackalopus



Descriptions et répartition

Le Jackalope est un animal étranger que l'on trouve aux États Unis d'Amérique et dans une partie du Canada. C'est en effet un animal aimant les climats tempérés ni trop sec, ni trop froid. Il ressemble à un lièvre (jackrabbit) auquel l'on aurait ajouter des cornes d'antilope (antelope)... d'où le nom (jack[rabbit]-a[nti]lope). Certains l'appel également "lapin cornu" (horny bunny). Les paléontologues américains n'ont jamais trouvés de Jackalope parmis leurs fouilles ce qui laisserait présumer que l'arrivée du Jackalope aux Amériques est relativement récent. L'on pense que le jackalope pourrait avoir été importé par des colons d'Europe centrale (d'allemagne ou d'Autriche). Ce serait en fait une variété du Wolpertinger germanique (également appelé Rasselbock) qui aurait alors proliféré un temps et se serait alors répartis sur tout le territoire américain.



Carte de répartition du Jackalope aux États Unis d'Amérique. L'on peut remarquer que l'on ne trouve cet animal que dans les états à faible concentration humaine et là où le climat lui est favorable.

Tout comme le Wolpertinger, le Jackalope est un animal très craintif. Il est très rare de pouvoir l'observer. Aucun specimen n'a put être capturé vivant. Par contre... on peut l'entendre, puisqu'il imite la voix humaine à la perfection. Les cowboys avaient parfois la surprise, le soir autour du feu, d'entendre leurs chants répétés fidèlement par une voix aux alentours. Les trophées présentant des (fausses) têtes de jackalope abondent aux États-Unis d'Amérique, et Ronald Reagan lui-même en possédait un dans son ranch, aimant à dire qu'il avait lui-même chassé l'animal.

A savoir que cet animal mythique pourrait avoir une part d'existence réelle... puisque les E.U.A sont sporadiquement touchés par des pandémies de lièvres atteints d'un papillomavirus, qui provoque des tumeurs noirâtres allongées sur le corps de l'animal, parfois en forme de cornes sur leur tête. Les chercheurs Shope et Rous de l'institut de Rockefeller, travaillant sur le cancer, ont découverts en 1932 que ce cancer touchant les lièvres est transmissible via un pappillomavirus contagieux.



Liens

Pictures of real jackalopes: Rabbits infected with the Shope papillomavirus.
Jackalope fans, take note: Your mythical beast really does exist!

Retour au site www.skipp.fr.st